Détecter le Covid-19 au bout du souffle

Résultats scientifiques

Aussi simple et rapide qu’un éthylotest, une nouvelle méthode est testée pour détecter le Covid-19 grâce aux molécules présentes dans l’air expiré. Au-delà de la pandémie actuelle, c’est un nouveau champ pour le dépistage des pathologies respiratoires qui pourrait voir le jour...

Aux premiers jours de juin, un mystérieux appareil est apparu dans les services dédiés aux patients atteint de Covid-19 de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon. Boîte grise de la taille d’un réfrigérateur, l’instrument est muni d’un écran tactile et d’un long tube flexible terminé par un bec amovible. Des semaines durant, des chercheurs de l’Institut de recherches sur la catalyse et l'environnement de Lyon (Ircelyon)1 ont déplacé le lourd engin de chambre en chambre afin d’inviter les patients, capables et volontaires, à souffler dans le tube de prélèvement. Malgré le surmenage et la fatigue, une partie du personnel soignant a bien voulu elle aussi donner du souffle pour la science. 

Lire la suite