UNIFERTEX : une avancée majeure dans le domaine de la culture des micro-organismes

Résultats scientifiques Vivant et santé Instruments et analyse

Les micro-organismes, bactéries et champignons filamenteux, constituent une source inépuisable de composés bioactifs qui trouvent des applications dans notre quotidien, principalement en tant que médicaments. Leur culture sur milieu solide offre la perspective d’accéder à une riche diversité de nouvelles molécules. Les chercheurs de l’Institut de chimie des substances naturelles (CNRS/Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay) se sont associés à l’entreprise Pierre Guérin Technologies pour développer un réacteur pilote de nouvelle génération. Ce fermenteur, nommé UNIFERTEX, présente l’originalité de permettre la culture parallèle des micro-organismes en phase aqueuse mais aussi sur support solide. Doté d’accessoires d’échantillonnage, d’automatismes et de logiciels de pilotage dédiés, UNIFERTEX a été développé dans le cadre du projet TASCMAR, un projet H2020 coordonné par le CNRS.

Les richesses de l’océan sont encore méconnues mais les invertébrés marins comme les coraux mous et les éponges, et les microorganismes qui leur sont associés, sont identifiés comme une source potentielle de composés bioactifs et de biomatériaux intéressant la cosmétique, la pharmaceutique et la nutraceutique. Le programme européen TASCMAR, coordonné par le CNRS et piloté par l’Institut de chimie des substances naturelles (ICSN, CNRS/Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay) développe des outils et des stratégies pour cultiver des invertébrés marins et des symbiotes associés, dans l’espoir de découvrir de nouvelles molécules d’intérêt pour lutter contre les maladies et désordres liés à l’âge. Les microbiologistes de l’ICSN et la société Pierre Guérin Technologies, tous deux partenaires du programme TASCMAR, ont joint leurs efforts pour développer un outil de fermentation pilote unique permettant notamment d’effectuer de manière concomitante des cultures à l’état solide et liquide, en y associant l’extraction solide in-situ.

Le réacteur UNIFERTEX, pour UNIversal FERmenTor EXpert, s’inspire pour sa partie culture solide du fermenteur PLATOTEX breveté par le CNRS en 2006 et construit par Pierre Guérin Technologies, société française connue pour son expertise de la fermentation microbienne et de la culture cellulaire.

Pour faire évoluer le prototype en un fermenteur « idéal », chercheurs et industriels ont interrogé les utilisateurs pour connaître leurs besoins et les traduire en spécifications techniques, en conformité avec les réglementations industrielles. Cette méthodologie a permis à l’équipe projet d’intégrer toutes les exigences des utilisateurs dans un seul appareil, comme des moyens de prise d’échantillons stériles sur milieu solide ou de systèmes fluidiques permettant d’associer la culture microbienne à l’extraction des produits d’intérêt sur phase solide in-situ.

UNIFERTEX, breveté en copropriété entre le CNRS et Pierre Guérin Technologies, sera présenté au salon ACHEMA 2018, salon mondial des technologies et  procédés innovants qui se tient à Francfort en Allemagne du 11 au 15 Juin 2018. Il sera installé et mis en œuvre à l’Unité pilote de l’Institut de chimie des substances naturelles, sur le campus CNRS de Gif-sur-Yvette.

 

Image retirée.
©Pierre Guérin Technologies. 2018

 

Contact

Sophie Félix
Chargée de communication
Stéphanie Younès
Responsable Communication - Institut de chimie du CNRS
Christophe Cartier dit Moulin
INC & Institut parisien de chimie moléculaire